Mobilisation Rouennaise pour l'abrogation de la loi Pécresse

06 novembre 2007

Lundi 5 novembre

le président de la fac de rouen avait convoqué pour ce matin tous les

etudiants (en leur envoyant un mail) pour une "ag" parallèle à celle prévue mercredi dernier pour aujourd'hui 11h en Axelrad, afin de faire voter le déblocage. environ 600 personnes moitié moitié pour et contre le blocage. l'"ag" a été assez mouvementée et n'a pu se tenir en entier grace aux huées et contres arguments d'une 100aine de personnes.

 

L'AG (la vraie cette fois) a réunit entre 1000 et 1500 personnes en extérieur, sur l'esplanade de la fac, puisque l'amphi Axelrad s'est avéré trop petit pour contenir tout le monde.

     Sur le fond, l’appel de la coordination de Toulouse (abrogation de la LRU,

autres revendications de nature " interprofessionnelle ", appel à la grève et

convergence des luttes) est adopté à l’unanimité moins quelques abstentions.

   Les votes sur les actions et autres initiatives :

- nécessité de construire une action interprofessionnelle (par des délégations

chez les salariés qui s’apprêtent à se mettre en grève à partir du 13 novembre

et dans la perspective d’une AG interprofessionnelle) : adopté à l’unanimité

moins quelques abstentions

- " nous appelons les directions syndicales de l’enseignement supérieur à

rejoindre la mobilisation et à appeler à la grève immédiatement " : adopté à

l’unanimité moins quelques abstentions et six voix contre

- manifestation : la discussion est houleuse sur l’horaire de la manifestation

de jeudi. Vote entre 11h et 18h. 11h semble dans un premier temps adopté (même

si le vote est très tangent et par là même contesté, notamment par les "

autonomes " qui tiennent à 18h et disent vouloir " déménager " un MacDo ou

autre. Un autre vote est proposé pour 17h : adopté. Pour l’instant, la

manifestation prévue a donc lieu jeudi à 17h départ devant le palais de Justice.

- proposition que la prochaine coordination nationale ait lieu éventuellement à

Rouen (10 et 11 novembre) : adopté à l’unanimité moins quelques abstentions. Les

délégués seront élus lors de la prochaine AG, mercredi.

- Intersyndicale : environ 25 étudiants, personnels enseignants et

non-enseignants SNESup, SNASUB, CGT. Discussion sur le rôle des élus dans les

conseils, sur la façon de prendre des initiatives dans le mouvement, sur l’appel

à la grève pour le 8, discussion autour du calendrier (il y a ceux qui veulent

axer sur le 20 novembre, d’autres qui rappellent l’enjeu des 13-14, d'autres

enfin la nécessité d'appeler à la grève dès le 8). Décisions :

- Appel à une AG de personnels enseignants et non-enseignants mercredi à 9h30

amphi Langevin ; les participants pourront ensuite se rendre à l’AG " générale "

prévue à 11h en Axelrad.

- Une petite équipe se charge de diffuser le tract d’appel aux AG et à la manif

du 8 demain à partir de 11h (rdv bâtiment de psycho-socio) en passant dans les

services et en s’adressant au maximum de personnels enseignants et non-enseignants

- Une " commission banderole " se charge d’en confectionner une pour jeudi.


Une occupation culturelle a toujours lieu en batiment de psycho, ou plutot essaye, nous manquons de monde pour l'organiser, et mercredi après midi un des amphis est mis à notre disposition afin de faire de l'information sur la loi Libertés et Responsabilités des Universités auprès des étudiants.


Posté par Maheuf à 08:08 - Commentaires [2] - Permalien [#]

31 octobre 2007

Journée du 30 octobre

A 10h a eu lieu l'AG, a laquelle étaient présentes à peu près 400 ou 500 personnes, avec polémique a propos du tract tiré le matin et écrit la veille par le "comité de Mobilisation", non légitimé ni élu par l'AG, que certaines personnes considéraient comme étant une tentative des syndicats de récupération du mouvement.  L'appel à la manif de l'après midi  a été lané et débattu, sur l'heure et le lieu pertinents pour cette premiere manif étudiante.
Le rendez vous donné était donc hier après midi, 14h devant la fac, afin de descendre en cortege en ville et d'arriver aux alentours de 15h devant la Fac de Droit, où il y avait possibilité dd'être rejoints par les etudiants du Madrillet, qui avaient leur AG a midi. Résultat, toute petite réunion de 30 personnes au Madrillet et pas de déléguation de chez eux. Plus d'infos peut etre aujourd'hui

Posté par Maheuf à 07:47 - Commentaires [1] - Permalien [#]

29 octobre 2007

AG du lundi 29 octobre

Les 800 a 900 étudiants réunis dans l'amphi axelrad ont décidé:

Le maintien d'un blocage des UFR de lettres et psycho socio, respectueux des contraintes des étudiants en filières professionnelles et en concours, jusqu'a lundi prochain.

La participation à la journée d'action nationale du mardi 30 Octobre.

ET donnent rendez vous:

MARDI 10h en Amphi Axelrad pour une AG afin de décider des actions de l'apres midi et construire ensemble la lutte.

Posté par Maheuf à 22:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 octobre 2007

Rendez vous

AG Lundi 10h

Amphi Axelrad

Pour discuter des nouvelles actions de la semaine.
Connaitre les décisions de la coordination nationale.
Débattre de la LRU.


Posté par Maheuf à 21:54 - Commentaires [2] - Permalien [#]

25 octobre 2007

AG du jeudi 26 Octobre.

de 350 à 400 étudiants réunis dans l'amphi Axelrad.

La Doyenne de lettres, Mme Le Bozec a annoncé la sauvegarde du poste d'archéologie, une des revendications du mouvement.
ce premier succès montre la position de force dans laquelle les étudiants se trouvent, et appelle à continuer massivement notre lutte.

Ainsi, la grève à été reconduite.

L'occupation de l'amphi Axelrad a été décidé dès ce soir 18h.
Le blocage de la fac de lettres a été décidé dès demain matin 6h. Venez nombreux, après avoir bloqué les accès va falloir expliquer pourquoi et appeler à l'AG qui se tiendra:


Vendredi 10h amphi Axelrad

Posté par Maheuf à 14:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Infos fournis par Sud Etudiant concernant Paris 1

Je vous apporte des p'tites nouvelles de Paris 1 - Tolbiac. Hier a eu lieu la seconde Assemblée Générale à Tolbiac et à la Sorbonne.

Celle de la Sorbonne a réuni une petite centaine d'étudiants, et n'a pas été ce qu'il y a de plus productive. Celle de Tolbiac en revanche a réuni entre 300 et 400 étudiants un peu plus que celle de la semaine dernière, mais dans des conditions particulières.

D'abord appelée en tant que réunion d'information par l'UNEF, ils ont finalement cédé, sous l'influence de mardi dernier, à en faire une véritable AG.

Comme mardi dernier, l'université a mis en place le dispositif de sécurité, assuré par une boîte privée, pour un coût d'environ 1500 à 2000 euros par jour (le salaire mensuel d'un technicien pour réparer les amphis...). L'Amphi fourni par l'administration pour hier était le plus petit de la faculté, d'une capacité de 250 places. L'assemblée a donc décidé de débrayer l'amphi N, le plus grand (le plus mythique !). Mais la prise de l'amphi s'est assez mal passée et une partie de l'amphi où se déroulait un cours d'histoire 1ère année a mal accepté le débrayage...

L'AG n'a pas été un franc succès au niveau des débats en raison de l'ambiance instaurée depuis la prise de l'amphi. Quelques dispositions ont été adoptées par la centaine d'étudiants encore présents parmi lesquelles :
- mise en place d'un barrage filtrant jeudi matin
- tenue d'une AG jeudi matin
- participation au rassemblement jeudi après midi place de la Sorbonne
(sous reserve du non vote de la grève jeudi matin)

SUD, la FSE, et la CNT travaillent ensemble aux côtés des autonomes et des non-syndiqués au sein d'un comité de mobilisation, dont les fonctionnements commencent à se fixer. L'UNEF y participe un peu, mais méprise les gens qui y participent, qui méprisent l'UNEF à leur tour...

Julien, militant SUD-étudiant à Paris 1 - Tolbiac.

Posté par Maheuf à 11:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Info de Lille

Rentrée des étudiants dans la rue, hier à Lille. Entre 300 et 500 d'entre eux ont manifesté, porte de Paris, contre la loi Pécresse sur l'université. Pourtant, le texte « Libertés et responsabilités des universités » (LRU) a déjà été adopté cet été.

Mais Simon Fournier, de Sud Etudiant(e)s, se dit prêt à un « mouvement type CPE » pour obtenir le retrait de la loi qui, selon lui, « augmente la pression du monde économique sur l'université ». Et François Duriez de l'Unef craint qu'une université comme Lille-III ne se retrouve « encore plus démunie » : « Le financement de l'Etat se fera par contractualisation sur des critères d'insertion professionnelle et d'efficacité de la recherche, ce qui défavorise les sciences humaines. » Des assemblées générales doivent se tenir à Lille-I, Lille-II et Lille-III pour décider de la suite à donner au mouvement.

Posté par Maheuf à 11:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

info dans le reste de la France

Pour Paris X / Nanterre

un début à 250 personnes, et 3/4 d'h plus tard 100 personnes, environ 60 lors du vote (beaucoup trop tard).

Pour la coordination de Toulouse de ce week-end, sont désignés un militant de l'UNEF minoritaire (Xavier des JCR, je crois), et une militante de l'AGEN.

Vote des propositions suivantes :

* abrogation de la LRU
* inscription de tous les sans-fac
* abrogation de la loi Hortefeux / Arrêt des rafles
* carte d'étudiant = carte de séjours
* barrages filtrant mardi 30 (tables devant les bâtiments -- le campus est étendu) pour appeler à l'AG et à la manif
* prochaine AG mardi 30 avec départ en manif à la suite
* réintégration de Naïma, militante de l'Association Générale des Etudiants de Nanterre exclue après le CPE
* rassemblement jeudi 25 (je ne sais plus si le lieu a été défini)

à Caen
à midi et demi avec entre 150 et 200 personnes. Pour le compte rendu en entier: http://ag.de.caen.free.fr/. Pour résumer, nous envoyons deux personnes à la coordination nationale (après de longs débats). De nombreux débats stériles ont ponctué l'assemblée générale. Une autre AG est reconvoqué jeudi avec un comité de lutte demain soir. Après l'AG, nous sommes partis en cortège pour débrayer quelques amphis.

Egalement AG de 350 personnes a Rennes, d'après un collègue archéologue:
"
A Rennes
environ 300-350 Personnes, c'est une première pour une deuxième AG autant de monde! mais une partie des gens et l'unef sont pas chaud pour le blocage, en meme temps il faut plus mobiliser les gens et les informer avant de tenter un blocage comme aujourd'hui a grenoble, et demain barrage filtrant à toulouse. Sinon je crois qu'il y a une manif demain avec celle contre l'expulsion des étudiants étrangers. J'ai pas pu rester à toute l'AG!
Je pense que la rentrée va donner le coup de départ pour rennes. Et il y a une manif de la fonction public prévu le 20 Novembre.
Sinon des archéos de nantes m'ont dit que les locaux d'archéo de licence avait été vidé, voila ou va mener cette réforme sur la recherche fondamentale! "

nouvelles de mercredi encore à Rennes:

Infos sur Rennes2
Manif hier à 150.

Barrages filtrants ce matin. Peur de l'administration, tensions avec les profs (SGEN en particulier). Réunion de crise avec tous les élus étudiants, le président et des représentants des syndicats pros dans la matinée pour apprendre que la présidence commence vraiment à avoir peur d'une mobilisation ("une catastrophe pour la réputation de l'université").

AG en extérieur, environ 600 personnes au début et 200 à la fin.
Plus structurée,
Deux délégués (François et Pierre) envoyés à la coord de Toulouse ce week end.
Plate-forme revendicative sur les bases défendues par Sud Rennes: la proposition autonome des "51% d'élus étudiants dans les conseils mandatés par tirage au sort" est rejetée en faveur de la proposition de Sud de suppression des conseils et AG décisionnelles, abrogation LRU, suppression des frais d'inscriptions, réengagement financier de l'état et titularisation des personnels des universités, carte d'étudiant = carte de séjour, et 37,5 annuités pour tous...
étant donné qu'on est en vacances la semaine prochaine, pas de blocage, mais principe de grève voté pour aller vers une AG massive et un vote du blocage le mardi de la rentrée.

Lorient
:
Première AG a 80.

Les étudiants de l'Université de bretagne sud ont acté:
L'abrogation de la LRU
La rédaction d'une motion pour les différents conseils (CA, CÉVU)
La tenue d'une AG, le mercredi 7 novembre prochain.

Personne n'a été mendaté pour se rendre à la coordination de Toulouse.

Nantes:
Hier mardi 23, Ag de plus de 300 personnes(au début). Avec un point sur la situation revendicative locale et nationale, une proposition d'appel sur les bases suivantes : abrogation sans condition de la LRU, soutien effectif à toutes les autres luttes sociales, et appel à reflexion sur les conditions d'une université gratuite ouverte à tou-t-e-s et autogéréé. le vote de cet appel est remis à jeudi ansi que celui de la délégation pour Toulouse (dont le principe a été voté). Sinon on a voté la grève : 94 pour, 78 abstentions et une vingtaine contre, donc une grève qui n'engage que ceux qui ont voté pour, ceux qui déjà n'allaient plus en cours pour pouvoir faire tout ce qu'il y à faire pour lancer le mouvement...

Posté par Maheuf à 11:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Assemblée Générale

ASSEMBLEE GENERALE
JEUDI 25 OCTOBRE
12H00
AMPHI AXELRAD
UFR de Lettres et Sciences Humaines, Mont Saint Aignan

Posté par Maheuf à 12:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]